Rechercher





Ecouter Mario Lanza

Leoncavallo : VESTI LA GIUBBA
Dicitencello Vuie
Verdi: OTELLO "Dio mi potevi"
Na sera e maggio
Serenade de Romberg
Leoncavallo: LA BOHEME
Giordano: ANDREA CHENIER














Filmographie


That Midnight Kiss
Titre français : Le Baiser de Minuit
Durée : 1h38, Technicolor. 1949, MGM
Film dirigé par Norman Taurog et produit par Joe Pasternak. Direction musicale : Charles Previn. Interprètes : Mario Lanza, Kathryn Grayson, José Iturbi, Ethel Barrymore, Keenan Wynn, J. Carrol Naish, Thomas Gomez, Marjorie Reynolds.

Avec Mario Lanza, Hollywood découvrait en 1949 une étoile de première grandeur. Doté d’un physique séduisant, de moyens vocaux exceptionnels et d’un talent inné d’acteur, Mario Lanza allait remporter, dès ce premier film, un immense succès.

The Toast of New Orleans
Titre français : Le Chant de la Louisiane
Durée: 1h37, Technicolor,1950, MGM
Film dirigé par Norman Taurog et produit par Joe Pasternak, Sy Gomberg, George Wells. Directeurs musicaux : George Stoll et Johnny Green. Interprètes : Kathryn Grayson, Mario Lanza, David Niven, J. Carrol Naish, Richard Hageman, James Mitchel, Rita Moreno.

La chanson du film, Be My Love , écrite par Nicholas Brodsky et Samuel Cahn spécialement pour le film, fut nominée par l’Academy des Awards comme “Meilleure chanson de l’année 1950”. Mario Lanza remporta deux disques d’or en vendant plus de 2 millions de disques de cette chanson en quelques mois. Selon RCA, ce single s’est vendu en 1968 à plus de 11 millions d’exemplaires.

Avec la danseuse portoricaine Rita Moreno (18 ans)

The Great Caruso
Titre français : Le Grand Caruso
Durée: 1h49, Technicolor,1951, MGM
Film dirigé par Richard Thorpe et produit par Joe Pasternak. Directeurs musicaux : Johnny Green et Peter Herman Adler. Interprètes: Mario Lanza, Ann Blyth, Carl Benton Reid, Eduard Franz, Richard Hageman, Ludwig Donath, Alan Napier.

Des grandes voix du Metropolitan Opera de New-york: Dorothy Kirsten, Jarmila Novotna, Blanche Thebom, Teresa Celli, Nicola Moscona, Lucine Amara, Marina Koshetz et Giuseppe Valdengo ont été engagées pour donner la réplique à Mario Lanza qui les a ébloui. Tous ont regretté qu’il ne les rejoigne pas pour chanter avec eux au Met. Le Grand Caruso est un monument cinématographique et musical. C’est le film le plus chantant. On y dénombre pas moins de 27 chansons, dont 15 arias et duos, interprétés par Mario Lanza avec un exceptionnel brio: “Rigoletto, Tosca, Aïda, l’Elixir d’amour, la Joconde, Paillasse, le sextet de Lucia de Lamermoor, Martha”… Ce film permet à Mario Lanza de montrer toute l’ampleur de son talent et l’installe au premier rang des plus grandes vedettes mondiales.

Pour ce film, les studios de la MGM ont organisé un “Concours de chant Mario Lanza” en Amérique Latine. Il a été remporté à Rio de Janeiro par le baryton Joao Gibin, petit-fils d’immigrés italiens, qui remporta une bourse pour parfaire sa formation de chant avec des professeurs de La Scala.  Un autre concours a eu lieu en Italie  où il fut remporté par le ténor Luigi Alva. Le Grand Caruso fut le premier film américain à avoir été autorisé en URSS. La qualité sonore des enregistrements valut un oscar à Douglas Shearer.

Avec le Producteur associé du film Jesse Lasky

La première du film à Hollywood eu lieu le 29 mai 1951 à l’Egyptian Theater sur Hollywood Boulevard. Selon Armando Cesari, auteur de la biographie « Mario Lanza, An American Tragedy », la liste des personnalités invitées ressemblait au « Who’s Who » d’Hollywood ». Louis B. Mayer, président de la MGM et le Producteur Jessy L. Lasky accompagnaient Mario Lanza, son épouse et ses parents. Suivaient : Artur Rubinstein et les plus grands acteurs américains: Clark Gable, James Stewart, Lana Turner, Elisabeth Taylor, Barbara Stanwyck, Robert Taylor, Jane Powel, Kathryn Grayson, Leslie Caron, Debbie Reynolds, Howard Keel, Johnny Green, Pier Angeli, Deborah Kerr, Tyrone Power, Van Johnson, Dean Martin, Esther Williams, Ricardo Montalban et Robert Stack. A l’issue de la représentation Mario Lanza fut  longuement ovationné. Dean Martin résuma  en trois mots le sentiment ressenti par le public: « Mario crève l’écran. » Le film ouvrit au public le jour suivant au Radio City Musical de New York. Ce film fit plusieurs fois le tour du monde et, selon Johnny Green, directeur musical de MGM, en 1968 Le Grand Caruso avait  rapporté plus de 40 millions de dollars de bénéfice à la MGM.

Because you’re Mine
Titre français : Tu es à moi
Durée 1h43, Technicolor, 1952 MGM
Film dirigé par Alexander Hall et produit par Joe Pasternak
Directeur musical : Johnny Green
Interprètes : Mario Lanza, Doretta Morow, James Witmore, Paula Corday, Jeff Donnell, Spring Byington.

Dans ce film, Mario Lanza interprète, avec une passion et une puissance inégalées à ce jour, “Granada” d’Augustin Lara et “Addio alla madre” de Cavaleria Rusticana de Mascagni. La chanson-titre du film Because you’re Mine fut nominée pour un Award, mais le prix fut remporté par la chanson du film “High Noon” (Le train sifflera trois fois). Titre français: « Si toi aussi tu m’abandonnes ».

Ce film illustre tristement le drame de Mario Lanza, qui en dépit d’une voix d’une beauté incomparable n’échappa que rarement à la médiocrité des scénarios qu’on lui imposait. Celui de Because You’re Mine est un des pires du genre. Mario Lanza exécrait le scénario stupide de ce film dans lequel le ténor est sensé faire son service militaire (… à 32 ans !!). Il n’acceptait plus de tourner ce genre de comédie musicale inconsistante et voulait, à l’instar de son film précédent, Le Grand Caruso, faire des films plus artistiques. Mais les nouveaux responsables-comptables de la MGM, voulait en revenir à des comédies musicales moins coûteuses à réaliser. Mario Lanza retarda tant qu’il le pu la mise en chantier de ce film qui finalement se révéla un succès en raison, comme toujours, de son charisme et de sa voix. Ce film fit l’objet de la « Royal Command » par la Reine Elizabeth.

Des spectateurs diront: « Quand on a la chance de voir Mario Lanza à l’écran et d’entendre sa magnifique voix,  peu importe le scénario… »

The Studiant Prince
Titre français : Le Prince Etudiant
Durée : 1h47, Anscolor, 1954, MGM
Film dirigé par Richard Thorpe et produit par Joe Pasternak. Directeur musical: George Stoll
Interprètes : Ann Blyth, Edmund Purdom, Edmund Gween, S.Z. Sakall, John Williams, John Ericson, Louis Calhern.

Ann Blyth et Edmund Purdom (décédé à Rome le 1er Janvier 2009)

Les très belles partitions musicales de Romberg et de Nicholas Brodszky sont magnifiquement interprétées par Mario Lanza dont le nom ne figure pas, en tant qu’acteur, au générique du film, son contrat ayant été rompu par la MGM à la suite d’un profond désaccord avec le metteur en scène de ce film, Curtis Bernhardt. Les enregistrements avaient été réalisés préalablement à la mise en chantier du film.

A la suite d’une négociation, les droits sur ces enregistrements seront cédés par Mario Lanza à la MGM qui annulera ses poursuites judiciaires envers le chanteur. Son nom apparaitra au générique pour être la « voix » mimée par Edmund Purdom.

Comble de l’ironie, Le Prince Etudiant sera réalisé l’année suivante par le metteur en scène Richard Thorpe avec qui Lanza s’était parfaitement entendu lors du film Le Grand Caruso.

Louis B. Mayer qui avait été évincé de la direction de la MGM par Dore Schary, dira en 1952: « Quand vous avez la chance d’avoir une orchidée très rare, vous ne la plantez pas au milieu de votre pelouse comme un pissenlit, vous lui prodiguez les soins les plus affectueux et le les plus attentifs. Sur la pelouse elle va mourir. Si j’étais resté à la tête de mon Studio, studio que j’ai construit et développé pour en faire le plus grand du monde, il n’y aurait jamais eu de problème avec Mario Lanza. »

En dépit du talent d’Edmund Purdom, le film n’eut pas un grand succès. Il y manquait à l’évidence le charisme de Lanza. En revanche l’album « Le Prince Etudiant » se vendit à plusieurs millions d’exemplaires.

Sérénade
Durée : 2h01, Warnercolor, 1956 WARNER BROS
Film dirigé par Anthony Mann et produit par Henry Blanke
D’après le roman de James Mc Cain, Directeur Musical Ray Heindorf
Interprètes : Mario Lanza, Joan Fontaine, Sarita Montiel, Vincent Price, Joseph Calleja, Harry Bellaver, Vince Edwards.

Ne voulant pas laisser échapper Mario Lanza une seconde fois, Jack Warner s’empressa de l’engager après sa rupture avec la MGM. Ce film procure une nouvelle fois à Mario Lanza, l’occasion de faire preuve de ses talents dramatiques et vocaux.

L’action dramatique du film est illustrée de nombreuses parties musicales: “La Bohème, Le Chevalier à la Rose, Le Trouvère, Fédora, L’Africaine, l’Arlésienne, Turandot” … sans oublier le “duo du 3ème acte d’Otello” avec Licia Albanese (un must). Les chansons “Serenade” et “My desteny” ont été écrites par Nicolas Brodsky et Sammy Cahn spécialement pour le film. Les extérieurs du film ont été tournés à San Miguel de Allende au Mexique.

The Seven Hills of Rome
Titre français : Les Sept Collines de Rome
Titre italien: Arrivederci Roma
Durée : 1h44, Technirama, 1957, MGM / Titanus
Film dirigé par Roy Rowland et Produit par Lester Welsch, Directeur musical : George Stoll
Interprètes : Mario Lanza, Renato Rascel, Marisa Allasio, Peggy Castle.

Ce film est illustré, comme les précédents, de nombreuses séquences musicales. Mario Lanza crée l’inoubliable chanson “Arrivederci Roma” enregistrée à Rome le 7 novembre 1957.

Avec beaucoup d’humour et un réel talent, il imite à s’y méprendre, Louis Armstrong, Dean Martin, Frankie Laine et Perry Como.

Mario Lanza avait déjà prouvé son talent d’imitateur. Il avait imité le ténor Giovanni Martinelli, dans un extrait de “Martha”, ainsi que dans la scène finale “d’Otello” et Martinelli avait était soufflé par l’imitation. Les sopranos Renata Tebaldi et Licia Albanese, lorsqu’elles seront invitées à passer quelques jours dans son immense villa de St Cloud dans le quartier de Bel Air (32 pièces), seront elles aussi soufflées par sa capacité à imiter, entre autres, Ezio Pinza, Caruso et Gigli. Tebaldi dira: « Tout était si facile pour lui… »

For The First Time
Titre français : La Fille de Capri
Titre italien: Come prima
Durée : 1h37, Technirama, 1959, MGM / Corona Orion
Film dirigé par Rudolph Mate et produit par Alexander Grüter
Directeur Musical : George Stoll
Interprètes : Mario Lanza, Johanna von Koczian, Kurt Kasznar, Zsa Zsa Gabor

Tourné en couleurs naturelles au milieu des splendeurs de Rome, Naples, Capri, Vienne, Salzbourg et Berlin, c’est le dernier film de Mario Lanza. Les illustrations musicales sont nombreuses : “Come prima”, “O Sole Mio” “Vesti la giubba”, “Otello”, “Ave Maria” de Schubert, la “Marche triomphale d’Aïda”…, et, extrait du premier acte de Cosi fan tutte de Mozart, le trio « E voi ridete » que Mario Lanza chante avec le célèbre baryton Paolo Silveri (1913-2001) et la non moins célèbre basse Plinio Clabassi (1920-1984), dont l’épouse, la soprano Rina, était la fille de Beniamino Gigli.


Les films de Mario Lanza sont disponibles en DVD

DVD That Midnight & The Toast

DVD The Great Caruso

DVD Because You'r Mine

DVD The Studient Prince

DVD Serenade

DVD Seven Hills

DVD For The First Time

DOCUMENTAIRES DVD


Mario Lanza The American Caruso
Durée : 1h08, Film présenté par Placido Domingo – OPERA PROFILE – 1983

DVD The American Caruso

Placido Domingo présente, à travers des extraits de films, des enregistrements et des interviews réalisés avec les amis et partenaires de Mario Lanza: Terry Robinson, Frances Yeend, Zsa Zsa Gabor, Anna Moffo, Rosalind Elias, Kathryn Grayson, Joe Pasternak, Constantine Callinicos… et la participation de ses quatre enfants, Colleen, Ellisa, Damon et Marc, la vie trépidante et tumultueuse du « Caruso américain » dont il considère la voix comme “la référence absolue”.

Mario Lanza Sings Live
VHS, Durée : 36 mn, documentaire réalisé par The Bel Canto Society

DVD Lanza Live

Cette cassette VHS présente Mario Lanza : chaleureux, séduisant, viril, charismatique et débordant de vitalité. Sa “pleine voix” est aussi resplendissante que sa “mezza voce” est suave. Comme le remarque Stephan Zucker : « Quand il chante, on voit sa langue se creuser en forme de fourreau en son milieu, comme le recommandent de nombreux Maîtres de chant ». Il chante des extraits du Roi Vagabond et de Tosca (1954) ainsi que Santa Lucia, Because you’re Mine et l’Ave Maria de Schubert, accompagné au piano par Paul Baron (1957). Ce film comprend aussi une interview de Mario Lanza et de Betty, son épouse.

Mario Lanza
DVD de 87 mn (Bel Canto Society)

DVD Bel Canto Society

Non ti Scordar di Me
(Ne m’oublie pas)
VHS Volume 1, durée 1h00 Damon Lanza Productions

Dans ce film Constantine Callinicos raconte notamment sa première rencontre avec Mario Lanza et sa stupéfaction en découvrant son extraordinaire voix. Suivent des extraits de shows télévisés, les réactions du public lors de ses concerts, la réaction des musiciens après l’avoir entendu la première fois, plusieurs interviews sur les plateaux, et les films de ses obsèques à Rome, Philadelphie et Hollywood.…

Non ti Scordar di Me
(Ne m’oublie pas)
VHS Volume 2, durée 1h00 Damon Lanza Productions

Ce deuxième volume présente Mario Lanza au dîner de la MGM en février 1949, des extraits du concert devant la Reine Elizabeth au Palladium de Londres en 1957, des tournages de films, des interviews, des scènes de vie familiale dans ses résidences de Palm Springs et de Rome, son arrivée à Naples en Mai 1957…

Ces deux films ont été réalisés à partir des archives personnelles de Damon Lanza. Comme les biographies et les CD, ces films VHS et DVD sont facilement accessibles sur internet.

Damon Lanza Productions
publie trimestriellement un fascicule d’une vingtaine de pages
intitulé The Lanza Legend Newsletter.
Il est possible de s’y abonner pour une cotisation annuelle de 30 $.
Ces fascicules contiennent de nombreux documents inédits
et des photographies provenant des archives personnelles de Damon Lanza.

The Lanza Legend Newsletter
PO Box 6742, San Pedro, Ca 90732, USA

Sites : Lanzalegend.com et mariolanza.com

On peut aisément se procurer les produits Damon Lanza Production

Interlocutrice: Marlene DOLFI