Rechercher





Ecouter Mario Lanza

Leoncavallo : VESTI LA GIUBBA
Dicitencello Vuie
Verdi: OTELLO "Dio mi potevi"
Na sera e maggio
Serenade de Romberg
Leoncavallo: LA BOHEME
Giordano: ANDREA CHENIER














Mort de Domenico Cocozza

mars 18th, 2016 par Alain Fauquier


Les adhérents et sympathisants de l’Opéra Club Mario Lanza qui ont eu le plaisir de le connaitre, ont appris avec peine la disparition, survenue en Février, de Monsieur Domenico Cocozza.

Originaire, comme le père de Mario Lanza, Antonio Cocozza, de Filignano, petite bourgade des Abruzzes  située au nord-est de Naples dans la région de Molise, Domenico Cocozza était un cousin du ténor.

En septembre 1957, quelques mois après leur arrivée en Italie, Mario Lanza, son épouse et de leurs quatre enfants, s’étaient rendu à Filignano pour rencontrer la famille paternelle de Mario, et c’est à cette occasion que Domenico Cocozza, alors âgé de 18 ans, a eu le plaisir de faire la connaissance de son célèbre cousin américain.

Ce jour là fut un jour de fête pour tout le village, comme nous l’avons déjà raconté sur une autre partie du site dédiée au Concours international de chant Mario Lanza organisé à Filignano depuis une quinzaine d’années.

Comme il avait à peu près la même corpulence que Mario Lanza, Domenico a eu le privilège d’être la doublure de son cousin dans une scène de bagarre du film « Les Sept Collines de Rome » (il était en effet interdit par contrat à Mario Lanza de tourner des scènes de violence, afin de ne pas risquer d’endommager sa gorge et sa précieuse voix).

L’Italie de la fin des années 1950 étant économiquement très pauvre, le jeune Domenico a quitté, comme beaucoup de ses compatriotes, son pays natal, pour venir travailler dans la région parisienne où il s’est installé en 1958.

Domenico Cocozza était le frère de Clémentine Di Tanna-Cocozza, adhérente de notre association, qui réside elle aussi près de Paris. Elle est la mère du talentueux pianiste Elio Di Tanna qui a accompagné en 2014 et 2015 l’acteur André Dusollier dans la pièce à succès « Novecento » d’Alessandro Baricco.

Nous rappelons qu’ Elio Di Tanna participe chaque année au Concours international de chant de Filignano organisé en août en hommage à Mario Lanza.

L’Opéra Club Mario Lanza, adresse à Madame Rita Cocozza, à Madame Clémentine Di Tanna-Cocozza, à Monsieur Elio Di Tanna et à leur famille, sa très vive sympathie dans le deuil douloureux qui les frappe.

Photo ci-dessous: Domenico Cocozza entre Mario Lanza et le Maire de Filignano.

Filignano 8

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

Bataclan

novembre 30th, 2015 par Alain Fauquier


Paris, le 17 novembre 2015

Poème en hommage aux victimes du Bataclan
par Marcel Azencot

 

Et nous vivions alors de parole et mystères,

Aux bords des matins clairs et des jours de la terre,

Jeunesse et sourires de leurs yeux,

Et moi en silence parmi eux,

Face au sang innocent et aux larmes des cieux. 

 

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

MARIO LANZA: Nouvelles compilations

juin 19th, 2015 par Alain Fauquier


Greatest Operatic Recordings Volume 2

Greatest Operatic Recordings (Volume 2)

ALBUM D’AIRS D’OPERA

01 Lamento di Federico (L’Arlesiana – Cilea) – 13 juillet 1955

02 Già il sole dal Gange – 16 janvier 1958 – Royal Albert Hall

03 Lanza warming up his voice -  septembre 1958 – Rome

04 Questa o quella (Rigoletto – Verdi) – 15 mai 1950

05 Parmi veder le lagrime (Rigoletto – Verdi) – 29 mai 1950

06 Una furtiva lagrima (L’elisir d’amore – Donizetti) – 15 mai1950

07 Parigi, o cara (La Traviata – Verdi) avec Frances Yeend, soprano
Hollywood Bowl – 28 août 1947

08 O soave fanciulla (La Bohème – Puccini) – Hollywood Bowl – 28 août 1947

09 Testa adorata (La Bohème – Leoncavallo) – 09 mai 1952 – radio broadcast acetate

10 Song of India (Sadko – Rimsky-Korsakov) – 17 juin 1953

11 Bada, Santuzza, schiavo non sono (Cavalleria Rusticana – Mascagni)
avec Marina Koshetz, soprano – 17 octobre 1950

12. Sconto col sangue mio (Il Trovatore – Verdi)
avec Lucine Amara, soprano – 19 août 1950

13 Qual occhio al mondo (Tosca – Puccini) – 13 juillet 1955

14. E lucevan le stelle (Tosca – Puccini)
Hollywood Bowl – 28 août 1947

15. Un di all’azzurro spazio (Andrea Chenier – Giordano)
Hollywood Bowl – 28 août 1947

16. Un tal gioco (Andrea Chenier – Giordano) – 09 mai1952
radio broadcast acetate

17. Vesti la giubba (Pagliacci – Leoncavallo) – 17 juillet 1950
RAI broadcast, La Mia Vita per il Canto

18. O tu che in seno angeli (La Forza del Destino – Verdi) – 06 juin 1 950

19. Celeste Aïda (Aïda – Verdi) – 05 mai 1949

20. Gloria all’Egitto (Aïda – Verdi) – Giacomo Guelfi, bass-baritone
& unidentified soloists – septembre 1958

21. Unknown Aria – 22 mai 1944 – Private recording

22. Questa bocca tua profumata e pura (Madame Sans-Gêne – Giordano)
1952 – Home rehearsel

23.E lucevan le stelle (Tosca – Puccini) – 18/11/1957
London Palladium – Royal Variety performance

24. La Fleur que tu m’avais jetée (Carmen – Bizet) – 08/04/1950

25. Cielo e mar (La Gioconda – Ponchielli) – 21 mars 1952
original radio broadcast acetate

 

 My Italian Soul

My Italian Soul

CHANSONS NAPOLITAINES ET ITALIENNES

01. Mamma Mia, Che Vo Sapé? (Nutile – Russo) – 05 mai1949

02. Rimpianto – Toselli’s Serenade – (Toselli – Silvestri) – 06 juin 1950

03. ‘a Vucchella (Toselli – D’Annunzio) – 23 février 1951

04. Torna a Surriento (E. De Curtis – G. De Curtis) – 30 juin 1955

05. La Danza (Rossini – Pepoli) – Introduced by Mario Lanza – 28 juin 1955

06. O Sole Mio (Di Capua – Capurro) – Septembre 1958

07. Tu Can Nun Chiagne ! (De Curtis – Bovio) – Décembre 1958

08. Santa Lucia Luntana (Mario) ) – Décembre 1958

09. Fenesta Che Lucive (G. Cottrau – Paolella) ) – Décembre 1958

10. Dicitencello Vuie (Falvo – Fusco) ) – Décembre 1958

11. ‘O Surdato ‘Nnammurato (Cannio – Califano) ) – Décembre 1958

12. Voce ‘e Notte (De Curtis – Nicolardi) – with RCA Italiana chorus) – Décembre 1958

13. Canta Pe’Me ! (De Curtis – Bovio) ) – Décembre 1958

14. Comme Facette Mammeta ? (Gambardella – Capaldo) ) – Décembre 1958

15. ‘Na Sera ‘e Maggio (Cioffi – Pisano) ) – Décembre 1958

16. Passione (Tagliaferri – Valente – Bovio) ) – Décembre 1958

17. Senza Nisciuno (De Curtis – Barbieri) – Juin 1958

18. Vaghissima Sembianza (S. Donaudy – A. Donaudy) ) – Juin 1958

19. Serenata (Bracco – Caruso) ) – Juin 1958

20. Pour un Baiser (Tosto-Doncieux) – en Français – Juin 1958

21. Luna d’Estate (Tosti) ) – Juin 1958

22. L’Alba Separa dalla Luce l’Ombra (Tosti – D’Annunzio) ) – Juin 1958

23. Ideale (Tosti – Errico) ) – Juin 1958

BONUS

24. Agnus Dei (Bizet), Sung in Latin – Live recording – 24 juillet 1948

25. Mattinata (Leoncavallo)
Jamais sorti en disque (découvert récemment) – 25 juin 1945

Réalisées par Sepia Records,
ces deux compilations:

Greatest Operatic Recordings (Volume 2)
&
My Italian Soul

seront disponibles vers mi-juillet sur le site de Sepia Records
puis sur Amazon
et via d’autres réseaux en août 2015
http://www.amazon.co.uk/Greate…

 

 

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

The Very Best Of Mario Lanza

mai 25th, 2015 par Alain Fauquier


The Very Best Of Mario Lanza [Double CD]

Un nouveau double album
« The Very Best of Mario Lanza »

vient de sortir chez MCPS Europe.

 Vous pouvez le commander chez Amazon UK à l’adresse suivante :

  http://www.amazon.co.uk/gp/product/B00WL59DLE?psc=1&redirect=true&ref_=oh_aui_detailpage_o00_s00

 S’ils ne sont pas nouveaux, les enregistrements contenus dans ce double CD,
qu’ils soient en mono ou en stéréo, sont tous d’excellentes qualités.

Disc: 1
1. With A Song In My Heart (From ‘Spring Is Here’)
2. O Sole Mio (From ‘For The First Time’)
3. Be My Love (From ‘The Toast Of New Orleans’)
4. Beloved (From ‘The Student Prince’)
5. One Alone
6. Because
7. Valencia
8. And This Is My Beloved (From ‘Kismet’)
9. The Song Angels Sing
10. Vesti La Giubba (From ‘For The First Time’)
See all 20 tracks on this disc
Disc: 2
1. Because You’re Mine (From ‘Because You’re Mine’)
2. The Loveliest Night Of The Year (From ‘The Great Caruso’)
3. Funiculì, Funiculà
4. The Song Is You
5. Only A Rose
6. Mattinata (From ‘The Great Caruso’)
7. If You Were Mine
8. Drink, Drink, Drink (From ‘The Student Prince’)
9. Come Dance With Me
10. All The Things You Are (From ‘Very Warm For May’)
See all 20 tracks on this disc

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

Concerts de Musique sacrée

mai 22nd, 2015 par Alain Fauquier


La soprano Floria Rosimiro et le Choeur
de l’ensemble vocal de chambre et piano Fuga Libre
dirigé par Emmanuel Dommergues

Nous avons eu le plaisir d’assister, le samedi 30 mai à 16 heures, au concert de Musique sacrée donné au Centre culturel Auguste Dobel , 9 rue Philidor, Paris XXème.

Deux ensembles se sont alternativement succédés:

Fuga Libre, dirigé par Emmanuel Dommergues et le CRE de la RATP, dirigé par la mezzo-soprano Nathalie Labry, qui dirige aussi l’Académie Lyrique de Paris (anciennement Académie Lyrique des Choeurs de Paris).

Le concert a commencé avec le kyrie de la Messe solennelle de Gounod, en l’honneur de Sainte-Cécile, patronne, comme chacun sait, des musiciens.

Le chef, Emmanuel Dommergues, a immédiatement attiré l’attention du public par son implication physique étourdissante, en dirigeant avec virtuosité  et énergie, tel un danseur de talent, sa douzaine de choristes présents sur scène et dont les voix étaient parfaitement réglées,

Nathalie Labry a dirigé ses propres choristes avec maestria mais dans un style plus conventionnel.

Ont suivi:
l’oratorio du Messie de Haendel (Surely ! He hath borne our grieves…),
Mystère (Sébastien!), extrait du Martyre de Saint-Sébastien de Debussy,
Mystère (le paradis), extrait de la même oeuvre,
Response, extrait de Tenebrae responsories de Victoria,
l’oratorio du Messie de Haendel (Why do the nations furiusly rage…),
Cantate Gloria In Excelssis Deo (Messe en si) de Bach (Sicut erat in principio…)

Brigitte BARET, qui fait partie des choristes, a chanté en solo le célèbre  « Agnus Dei » de la Petite Messe solennelle de Rossini,

Ce concert, qui a duré un peu plus d’une heure, s’est déroulé avec la participation de deux solistes invités:

Michael PINSKER, baryton, qui a interprété l’oratorio du Messie de Haendel (Why do the nations rage together…),
et
Floria ROSIMIRO, soprano colorature, qui a  interprété pour terminer, avec brio, comme toujours, et toute l’énergie dont elle est capable le redoutable  « Inflammatus et accensus », extrait du Stabat Mater de Rossini.

Il est peu de dire qu’elle a laissé le public… et les choristes, pantois!

L’Opéra Club Mario Lanza adresse ses plus vives félicitations et ses encouragements à tous les participants qui ont fait de ce concert une réussite.

On peut seulement regretter qu’il n’ait pas eu lieu dans le cadre plus solennel d’une église.

Nous invitons tous ceux qui le peuvent à assister
au prochain et troisième
Concert de Musique sacrée
Mercredi 17 Juin 2015 à 20h00
Collège Franco-Britannique,
ciup, 9 b, boulevard Jourdan
Paris XIVème (RER Cité Universitaire)

Catégorie Accueil / Home, Evénements, Vu et Entendu | Pas de commentaires »

MARIO LANZA Album d’airs d’opéra

janvier 3rd, 2015 par Alain Fauquier