Rechercher





Ecouter Mario Lanza

Leoncavallo : VESTI LA GIUBBA
Dicitencello Vuie
Verdi: OTELLO "Dio mi potevi"
Na sera e maggio
Serenade de Romberg
Leoncavallo: LA BOHEME
Giordano: ANDREA CHENIER














Mario Lanza, la voix du coeur

septembre 23rd, 2022 par Alain Fauquier


 

Les Éditions du Cordeau ont le plaisir d’annoncer la parution de

 « MARIO LANZA, LA VOIX DU CŒUR »,

 premier livre en langue française consacré à l’illustre ténor américain d’origine italienne.

 Cet ouvrage, préfacé par sa fille, Ellisa Lanza-Bregman, célèbre un homme disparu à Rome en 1959 à l’âge de 38 ans en pleine gloire mondiale de ténor et d’acteur de cinéma dont la voix, le chant et le charisme ont fait un artiste de légende, référence pour ses pairs et ses contemporains et inspiration pour les artistes de notre temps tels que Luciano Pavarotti, José Carreras, Placido Domingo, Roberto Alagna, Joseph Calleja et tant d’autres qui ont vu en lui la source de leur vocation.

L’opéra en tant que tel a une immense dette envers Mario Lanza qui l’ouvrit au très grand public grâce au cinéma dont il devint une star planétaire par sa voix, son physique et sa personnalité solaire et généreuse et ses films dont  le mythique « Le Grand Caruso ».

Sa voix sans égale (« non par » a dit, bien après Maria Callas, le grand chef Sir Antonio Pappano,) et son chant ont passé « le test du temps », a écrit Placido Domingo et ils n’ont cessé de transmettre émotion, poésie et passion, ce dont attestent les rééditions innombrables et quasi annuelles de ses disques, sa place sur l’internet, You Tube, les sites dédiés, les forums de discussion, les biographies, notices, monographies et articles en diverses langues dont le japonais et les films et documentaires, concerts, disques d’hommages, « tributes », manifestations, concours, festivals et fans clubs ou institutions qui dans le monde portent son nom et donnent vie à son souvenir.

Sa vie propre fut le reflet de sa voix, inclassable et romanesque.

Ce livre, qui n’est pas un roman, en fait le récit et cherche à comprendre pourquoi l’homme n’a pas cessé de toucher les cœurs et pourquoi il renaît ou demeure.

L’ouvrage est disponible sur le site de l’éditeur « Les Editions du Cordeau » , dont vous trouverez ci-dessous les coordonnées, au prix de 25 euros frais de livraison compris pour la France.

Vous pouvez le commander aussi chez votre libraire.

Bonne lecture à tous.

 Aux Éditions du Cordeau
63 rue du Cordeau
77390 Courtomer
France

Tel (33) 06 10 11 24 32

www.aux-editions-du-cordeau.com

 

 

Dear friends and admirers of Mario Lanza,

We have the pleasure to announce the publication in France of the book, “Mario Lanza, la Voix du Coeur, “The Voice From the Heart”, which is the first book on Mario Lanza to be published in french.

Needless to say, the authors do not hide their admiration and passion for the “Legendary Tenor”, but beyond the story of a life and career with their ups and downs, our common destiny, they try, as we all do, to understand the reasons of the everlasting interest, frenzy, love and respect that his singing still inspires.

In times when “stars” and public persons, especially in arts and in show business as a whole, are forgotten or fall down almost overnight, in times of media and social networks when the offer in art and opera is so wide and rich and competitive, this young man, Mario Lanza, is still in the race, and most of the time he is running ahead.

What do we see? We see young generations in the public or among singers and new stars of opera give a new breath to Mario Lanza’s intact popularity; we see people understanding now why their parents loved Mario Lanza so much. And they join… We have seen this Italian young man, an accomplished student singer – a tenor- met in France during a master class on the “Magic Flute”, smiling with tenderness while listening through his ear-pods to the very first words and notes of an aria that we gave him: he had instantly recognized the great voice and he shook his head with disbelief and said only: “Ah! Mario Lanza !” Those three words and the way they were told said it all, admiration and affection; or that young couple, also italians, met in a disc store of classical music in Paris, listening religiously to Mario Lanza’s “Testa adorata” from Leoncavallo’s Boheme, breathing with emotion at the end and looking at each other…He knew Mario Lanza and she did not. She just whispered : “Oh Dio !

And have you seen those many people on You Tube blessing Mario Lanza’soul and praying for him? That is not common. As far as I know, it’s unique.

So? So, as we suspect, the beauty of the voice, be it a God given “natural” voice, is only one part of the explanation of such a living and loving memory surrounding this young man sixty years after his passing. This “rebirth” is simply unique, “par non”, as Sir Antonio Papano said on You Tube about Mario Lanza. Its explanation lies not only with that voice, a voice of our time, as if recorded this morning, but also with the qualities of heart of a handsome person blooming with true, genuine emotion, poetry and personal charisma and conveying the inner beauty of a human soul.

One day in Paris, an israëli orchestra director of Argentinian origin, touched his heart with his forefinger and said to one of the authors : “Mario Lanza cantaba con su neshama.

Marcel Azencot

 

 INFORMATIONS

“MARIO LANZA, LA VOIX DU COEUR” is published by

 Les Éditions du Cordeau
63 rue du Cordeau
77390 Courtomer
France

Tel (33) 06 10 11 24 32

www.aux-editions-du-cordeau.com

Also published in e Book.

 

 

Catégorie Accueil / Home, Evénements, Hommages, On a fait, Tribune | Pas de commentaires »

Mort de Domenico Cocozza

mars 18th, 2016 par Alain Fauquier


Les adhérents et sympathisants de l’Opéra Club Mario Lanza qui ont eu le plaisir de le connaitre, ont appris avec peine la disparition, survenue en Février, de Monsieur Domenico Cocozza.

Originaire, comme le père de Mario Lanza, Antonio Cocozza, de Filignano, petite bourgade des Abruzzes  située au nord-est de Naples dans la région de Molise, Domenico Cocozza était un cousin du ténor.

En septembre 1957, quelques mois après leur arrivée en Italie, Mario Lanza, son épouse et de leurs quatre enfants, s’étaient rendu à Filignano pour rencontrer la famille paternelle de Mario, et c’est à cette occasion que Domenico Cocozza, alors âgé de 18 ans, a eu le plaisir de faire la connaissance de son célèbre cousin américain.

Ce jour là fut un jour de fête pour tout le village, comme nous l’avons déjà raconté sur une autre partie du site dédiée au Concours international de chant Mario Lanza organisé à Filignano depuis une quinzaine d’années.

Comme il avait à peu près la même corpulence que Mario Lanza, Domenico a eu le privilège d’être la doublure de son cousin dans une scène de bagarre du film « Les Sept Collines de Rome » (il était en effet interdit par contrat à Mario Lanza de tourner des scènes de violence, afin de ne pas risquer d’endommager sa gorge et sa précieuse voix).

L’Italie de la fin des années 1950 étant économiquement très pauvre, le jeune Domenico a quitté, comme beaucoup de ses compatriotes, son pays natal, pour venir travailler dans la région parisienne où il s’est installé en 1958.

Domenico Cocozza était le frère de Clémentine Di Tanna-Cocozza, adhérente de notre association, qui réside elle aussi près de Paris. Elle est la mère du talentueux pianiste Elio Di Tanna qui a accompagné en 2014 et 2015 l’acteur André Dusollier dans la pièce à succès « Novecento » d’Alessandro Baricco.

Nous rappelons qu’ Elio Di Tanna participe chaque année au Concours international de chant de Filignano organisé en août en hommage à Mario Lanza.

L’Opéra Club Mario Lanza, adresse à Madame Rita Cocozza, à Madame Clémentine Di Tanna-Cocozza, à Monsieur Elio Di Tanna et à leur famille, sa très vive sympathie dans le deuil douloureux qui les frappe.

Photo ci-dessous: Domenico Cocozza entre Mario Lanza et le Maire de Filignano.

Filignano 8

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

Bataclan

novembre 30th, 2015 par Alain Fauquier


Paris, le 17 novembre 2015

Poème en hommage aux victimes du Bataclan
par Marcel Azencot

 

Et nous vivions alors de parole et mystères,

Aux bords des matins clairs et des jours de la terre,

Jeunesse et sourires de leurs yeux,

Et moi en silence parmi eux,

Face au sang innocent et aux larmes des cieux. 

 

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

MARIO LANZA: Nouvelles compilations

juin 19th, 2015 par Alain Fauquier


Greatest Operatic Recordings Volume 2

Greatest Operatic Recordings (Volume 2)

ALBUM D’AIRS D’OPERA

01 Lamento di Federico (L’Arlesiana – Cilea) – 13 juillet 1955

02 Già il sole dal Gange – 16 janvier 1958 – Royal Albert Hall

03 Lanza warming up his voice -  septembre 1958 – Rome

04 Questa o quella (Rigoletto – Verdi) – 15 mai 1950

05 Parmi veder le lagrime (Rigoletto – Verdi) – 29 mai 1950

06 Una furtiva lagrima (L’elisir d’amore – Donizetti) – 15 mai1950

07 Parigi, o cara (La Traviata – Verdi) avec Frances Yeend, soprano
Hollywood Bowl – 28 août 1947

08 O soave fanciulla (La Bohème – Puccini) – Hollywood Bowl – 28 août 1947

09 Testa adorata (La Bohème – Leoncavallo) – 09 mai 1952 – radio broadcast acetate

10 Song of India (Sadko – Rimsky-Korsakov) – 17 juin 1953

11 Bada, Santuzza, schiavo non sono (Cavalleria Rusticana – Mascagni)
avec Marina Koshetz, soprano – 17 octobre 1950

12. Sconto col sangue mio (Il Trovatore – Verdi)
avec Lucine Amara, soprano – 19 août 1950

13 Qual occhio al mondo (Tosca – Puccini) – 13 juillet 1955

14. E lucevan le stelle (Tosca – Puccini)
Hollywood Bowl – 28 août 1947

15. Un di all’azzurro spazio (Andrea Chenier – Giordano)
Hollywood Bowl – 28 août 1947

16. Un tal gioco (Andrea Chenier – Giordano) – 09 mai1952
radio broadcast acetate

17. Vesti la giubba (Pagliacci – Leoncavallo) – 17 juillet 1950
RAI broadcast, La Mia Vita per il Canto

18. O tu che in seno angeli (La Forza del Destino – Verdi) – 06 juin 1 950

19. Celeste Aïda (Aïda – Verdi) – 05 mai 1949

20. Gloria all’Egitto (Aïda – Verdi) – Giacomo Guelfi, bass-baritone
& unidentified soloists – septembre 1958

21. Unknown Aria – 22 mai 1944 – Private recording

22. Questa bocca tua profumata e pura (Madame Sans-Gêne – Giordano)
1952 – Home rehearsel

23.E lucevan le stelle (Tosca – Puccini) – 18/11/1957
London Palladium – Royal Variety performance

24. La Fleur que tu m’avais jetée (Carmen – Bizet) – 08/04/1950

25. Cielo e mar (La Gioconda – Ponchielli) – 21 mars 1952
original radio broadcast acetate

 

 My Italian Soul

My Italian Soul

CHANSONS NAPOLITAINES ET ITALIENNES

01. Mamma Mia, Che Vo Sapé? (Nutile – Russo) – 05 mai1949

02. Rimpianto – Toselli’s Serenade – (Toselli – Silvestri) – 06 juin 1950

03. ‘a Vucchella (Toselli – D’Annunzio) – 23 février 1951

04. Torna a Surriento (E. De Curtis – G. De Curtis) – 30 juin 1955

05. La Danza (Rossini – Pepoli) – Introduced by Mario Lanza – 28 juin 1955

06. O Sole Mio (Di Capua – Capurro) – Septembre 1958

07. Tu Can Nun Chiagne ! (De Curtis – Bovio) – Décembre 1958

08. Santa Lucia Luntana (Mario) ) – Décembre 1958

09. Fenesta Che Lucive (G. Cottrau – Paolella) ) – Décembre 1958

10. Dicitencello Vuie (Falvo – Fusco) ) – Décembre 1958

11. ‘O Surdato ‘Nnammurato (Cannio – Califano) ) – Décembre 1958

12. Voce ‘e Notte (De Curtis – Nicolardi) – with RCA Italiana chorus) – Décembre 1958

13. Canta Pe’Me ! (De Curtis – Bovio) ) – Décembre 1958

14. Comme Facette Mammeta ? (Gambardella – Capaldo) ) – Décembre 1958

15. ‘Na Sera ‘e Maggio (Cioffi – Pisano) ) – Décembre 1958

16. Passione (Tagliaferri – Valente – Bovio) ) – Décembre 1958

17. Senza Nisciuno (De Curtis – Barbieri) – Juin 1958

18. Vaghissima Sembianza (S. Donaudy – A. Donaudy) ) – Juin 1958

19. Serenata (Bracco – Caruso) ) – Juin 1958

20. Pour un Baiser (Tosto-Doncieux) – en Français – Juin 1958

21. Luna d’Estate (Tosti) ) – Juin 1958

22. L’Alba Separa dalla Luce l’Ombra (Tosti – D’Annunzio) ) – Juin 1958

23. Ideale (Tosti – Errico) ) – Juin 1958

BONUS

24. Agnus Dei (Bizet), Sung in Latin – Live recording – 24 juillet 1948

25. Mattinata (Leoncavallo)
Jamais sorti en disque (découvert récemment) – 25 juin 1945

Réalisées par Sepia Records,
ces deux compilations:

Greatest Operatic Recordings (Volume 2)
&
My Italian Soul

seront disponibles vers mi-juillet sur le site de Sepia Records
puis sur Amazon
et via d’autres réseaux en août 2015
http://www.amazon.co.uk/Greate…

 

 

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

The Very Best Of Mario Lanza

mai 25th, 2015 par Alain Fauquier


The Very Best Of Mario Lanza [Double CD]

Un nouveau double album
« The Very Best of Mario Lanza »

vient de sortir chez MCPS Europe.

 Vous pouvez le commander chez Amazon UK à l’adresse suivante :

  http://www.amazon.co.uk/gp/product/B00WL59DLE?psc=1&redirect=true&ref_=oh_aui_detailpage_o00_s00

 S’ils ne sont pas nouveaux, les enregistrements contenus dans ce double CD,
qu’ils soient en mono ou en stéréo, sont tous d’excellentes qualités.

Disc: 1
1. With A Song In My Heart (From ‘Spring Is Here’)
2. O Sole Mio (From ‘For The First Time’)
3. Be My Love (From ‘The Toast Of New Orleans’)
4. Beloved (From ‘The Student Prince’)
5. One Alone
6. Because
7. Valencia
8. And This Is My Beloved (From ‘Kismet’)
9. The Song Angels Sing
10. Vesti La Giubba (From ‘For The First Time’)
See all 20 tracks on this disc
Disc: 2
1. Because You’re Mine (From ‘Because You’re Mine’)
2. The Loveliest Night Of The Year (From ‘The Great Caruso’)
3. Funiculì, Funiculà
4. The Song Is You
5. Only A Rose
6. Mattinata (From ‘The Great Caruso’)
7. If You Were Mine
8. Drink, Drink, Drink (From ‘The Student Prince’)
9. Come Dance With Me
10. All The Things You Are (From ‘Very Warm For May’)
See all 20 tracks on this disc

Catégorie Evénements | Pas de commentaires »

Concerts de Musique sacrée

mai 22nd, 2015 par Alain Fauquier